SHUB


Le groupe naît à Nîmes début 1996 comme un délire entre potes. Rapidement, le trio enregistre une démo. Un an et demi plus tard, Shub, augmenté d’un nouveau guitariste se retrouve sur un split CD (enregistré et mixé au Kaiser Studio par Lucas Trouble et sorti sur Nova Express) auprès de Bananas At The Audience et Mary Dress. En 2000, le groupe redevenu trio enregistre une nouvelle démo. En 2001, Did arrive au poste de guitariste/bassiste et le groupe, à nouveau quatuor, affine alors sa musique vers quelque chose de résolument plus post-punk et noise-rock et moins noisy-pop, une démo est enregistrée dans la foulée l’année suivante. Mais ce n’est qu’en 2005 que le désormais trio trouve réellement son style et son rythme de croisière, part en tournée avec Marvin et réalise son premier album (en digipack CD uniquement) sur son propre label (Goback records) “If you can’t read Shub, bad luck you’re colorblind”. Encore d’autres tournées (dont une autre avec Marvin) et les membres du groupe alors éparpillés entre Nîmes et Paris trouvent tout de même le moyen de nous composer le magnifique album "The snake, the goose and the ladder" qui sera acclamé par la plupart des webzines et magazines de France et de Navarre. Depuis, après des dates aux quatres coins de France, et un rythme de composition aussi soutenu qu'ils sont sudistes, sans compter toujours ces mêmes contraintes géographiques, ils ont sorti leur troisième album "Fuck my luck" en décembre 2010, et ce nouvel album, le quatrième donc, "Spot the difference" qui sort le 16 décembre 2013, toujours sous forme d’un vinyle avec CD glissé dedans. 

Didier Leclerc - bass, slide guitar, guitar, trompette.

Benjamin Cebrian - drums, eggs.

Raphaël Sacomant - fake U.S. accent, guitar, bass.

 

http://shub.is.free.fr/

http://shub.bandcamp.com/

http://vimeo.com/user22781710